Pokémon Go Alès
Actualité

Mais où se cachent les Pokémons aux Portes des Cévennes ?

Olivier  Courtade
Olivier Courtade

C’est un véritable phénomène ! Personne n’a pu passer au travers ! Jusqu’au fin fond des Cévennes, on se bouscule pour attraper ces bébêtes… Ne voyez là aucune allusion à la tonte des brebis… C’est bien la déferlante Pokémon qui sévit dans le monde entier depuis plusieurs semaines dont il s’agit ! En tant que novice intrigué et très curieux, je suis donc « rentré dans le rang » : j’ai téléchargé l’appli, attrapé mon premier Pokémon, fait un tour au Pokéstop et tenté de passer les différents niveaux pour me confronter aux autres joueurs dans une arène.

Pokémon Go Alès Pokémon Pokémon Pokémon Pokémon Pokémon Pokméon Pokémon Pokémon

Un rêve devenu réalité
Trop vieux pour avoir été un fervent téléspectateur de la série nippone, je dois bien avouer qu'il ne m'est jamais arrivé de me prendre pour Sacha. Et, je le confesse, je n'ai jamais rêvé d'attraper un Pokémon « pour de vrai ». Et pourtant, bien de jeunes adultes, élevés aux côtés de Bulbizarre, Dracaufeu, Salamèche et de l'incontournable Pikachu peuvent enfin vivre un de leur rêve secret ! Devenir un véritable chasseur de Pokémon !
Un des intérêts de ce nouveau jeu est de faire marcher les joueurs. Finies les après-midis interminables vissés au canapé, une manette entre les mains alors que dehors, le soleil brille avec autant d'intensité qu'il y a de désespoir dans les yeux de papa et maman.

Les Pokémon aiment les centres-villes

Nintendo et Niantic qui ont développé le jeu ont placé les Pokémon là où la population se déplace à pied : les centres-villes. Le territoire Cévennes Grand Sud ne déroge pas à la règle et l'on retrouve une immense majorité de Pokémon sur les places, dans les parcs ou près des monuments. Et c'est là que vous me voyez venir avec mes gros sabots de père de famille… La chasse au Pokémon est l'occasion idéale pour faire une balade historique seul(e), entre amis ou en famille, sans que personne ne s'ennuie ou ne rechigne. Il est tout à fait possible de joindre l'utile à l'agréable et de profiter de ce moment ludique pour découvrir le patrimoine qui vous entoure.

A Alès, c'est parti !

Allez, c'est parti ! Aujourd'hui je me lance dans la course aux Pokémon, au cœur du centre-ville, et déjà…
Alerte Pokéstop !!! Juste devant le bureau d'information d'Alès, il y a 2 Pokéstop ! Ces points de passages obligatoires pour collecter, entre autres, des Pokéballs nécessaires à la pratique de la chasse aux Pokémon me permettent de récupérer mes outils de chasse ! Mais pas seulement ! C'est aussi un arrêt qui permettra aux joueurs de venir récupérer de précieuses informations : l'office délivre gratuitement un dépliant contenant la carte des Pokéstop, les arènes et les Pokémon signalés dans le centre-ville. En bonus, ce livret permet aussi de découvrir l'histoire des lieux les plus peuplés par ces créatures virtuelles.

Mon sac à dos rempli, je me dirige vers le Jardin du Bosquet où un leurre* attire tout un tas de Pokémon… Et d'autres joueurs comme moi ! Nous sommes nombreux à nous retrouver au pied du Fort Vauban, tentant notre chance de faire rentrer Chenillpan ou Roucool dans nos Pokéballs respectives. J'ai le sourire aux lèvres et une grande fierté d'en avoir capturé !
Je continue mon tour de ville, m'arrêtant dans les nombreux Pokéstop : à la statue Louis Pasteur, sur les escaliers du Cinéplanet, proche du Cratère, à l'Abbaye…
Tout en échangeant des regards entendus avec les autres fervents de Pokémon qui, smartphone à la main, s'arrêtent comme moi dès que celui-ci vibre pour avertir d'une créature virtuelle à proximité.

Quelques heures de chasse plus tard, un bon nombre de kilomètres dans les jambes, la chaleur m'amène boire un coup en terrasse. Je peux alors admirer tranquillement mes Pokémon dans mon Pokédex**. Je ne suis pas peu fier de mes chasses du jour !
Ce soir, je vais pouvoir échanger avec mon fils qui, lui aussi, comme beaucoup de ses copains, est un chasseur hors pair de Pokémon. La prochaine fois, on y retourne tous les deux avec le « Poké-livret » de l'Office de tourisme Cévennes Grand Sud, pour (re)découvrir ensemble Alès et ses monuments, tout en chassant les images de nos enfances !

* Leurre : Zone bonus d'une durée de 30 min où les Pokémon seront alors attirés. Représentée par des fleurs violettes qui tournoient autour de la zone.
** Pokédex : Bibliothèque où tous les Pokémon chassés se classent.



* Infos pratiques

Pour en savoir plus sur les Pokémon, et la nouvelle application, l'Office de Tourisme t'explique tout ! Il suffit de cliquer ici !

Et pour profiter paisiblement des PokéStop et des Pokémon de la ville, un Safari Pokétour voit le jour à Alès !!!
Ouvert à tous. Tarif : 2€
+ d'infos : par ici !