Points d'intérêts à CORBES Corbès

resaBillet();
Corbès-1
Corbès-2
Corbes-moulin
Corbes-vendanges-bio

Le nom de ce village provient de la montagne au versant rocheux, à l'origine des corbières.

Corbès se caractérise par un habitat dispersé : vous y découvrirez des mas espacés les uns des autres, d'environ 100 mètres. La commune n'a pas de centre mais est elle est entourée de grands espaces cultivées et sauvages.
Les mas ont été construits soit sur les points de passage d'eau (les sources), soit sur les parties les plus rocheuses des sites afin d'économiser les parcelles productives. Sur une installation initiale, les mas se sont agrandis en fonction des nouveaux besoins qui apparaissaient, notamment avec le déploiement de la culture du vers à soie où les bâtisses principales ont été rehaussées afin d'abriter les magnaneries.

Le Pont du Mescladou
Il a été réalisé au moment de la construction de la ligne de chemin de fer d'Anduze à Saint-Jean-du-Gard au début du XXème siècle. Il se situe à la limite des communes de Corbès et de Générargues. A son pied, on peut apercevoir la confluence des Gardons de Saint-Jean et de Mialet, mélange des eaux, d'où son nom ''Mescladou''.

La papeterie
Située en amont du Moulin de la Crote (dont il ne reste que des ruines), la papeterie est le lieu où l'on fabriquait du papier dit de ''boucherie''. C'est un papier assez fruste, marron jaune, qui était fait à base de chaux, de paille et de vieux papiers récupérés.
La paille qui venait des communes environnantes, surtout de la plaine de Tornac, passait au poids public à Anduze puis elle était lancée depuis le bord de la route jusqu’à la papeterie en contre-bas. La chaux venait du four à chaux du Rocher de Peyremale, encore visible de nos jours sur la route de Générargues.

On faisait fondre la chaux dans un bassin, on mettait ensuite dans le lessiveur 150 ballots de paille que l’on faisait tourner puis que l’on faisait cuire avec la pression de la vapeur. Ce mélange, une fois refroidit était emmené aux meules qui le transformait en pâte. Cette pâte était broyée pour devenir fluide et ensuite répandue sur des feuilles de métal recouverte de feutre. Le tapis roulant essorait cette texture avec des couvertures de laine et le mélange séchait en environ 5 minutes. Une fois sec, ce mélange devenu papier était enroulé sur des gros rouleaux et partait vers la coupeuse qui en faisait des feuilles de 50x50.
L’usine fabriquait aussi des sacs en papier et du papier plus fin fait avec des chiffons de récupérations.


Le Jardin Clos (1774)
La tradition orale parle d'une dette de jeu contractée par un maçon et acquittée de cette fort belle manière, ou encore d'une fortune bâtie dans les îles par la vente d'esclaves. C'est un ensemble hydraulique composé d'une source captée au fond d'un puits associée à un bassin constituant une réserve d'eau. Notons que l'époque – fin du règne de Louis XV – était propice aux "folies" : c'est à cette même période que furent dessinés les jardins et les bassins de la Fontaine de Nîmes.

Le Temple
D'après les nombreuses archives consultées, on peut penser que l'Église Saint Michel de Corbès a été fondée par des moines venus d'Aniane qui s'étaient implantés à Lasalle et qui ont ensuite essaimé dans toute la région. Ils ont certainement défriché aux alentours et crée le prieuré Saint Michel de Corbès.

Ce village qui a beaucoup de charme, sera un beau passage pour découvrir les Cévennes et ses mille paysages.
Pour la ville de Corbès, la visite des environs doit rester une découverte !

resaExterne();

Contact

Adresse

Corbès,
,
30140, CORBES

Informations pratiques

Vous serez proche de

Voir sur une carte