Saint Hippolyte du Fort

À l'époque gallo-romaine, les premières maisons de Saint-Hippolyte-du-Fort auraient été bâties pour servir de relais, au bord de la route des Rutènes (qui reliait la Provence au Rouergue) tracé suivi par la route actuelle Nîmes-Le Vigan.
Traversée par les eaux du Vidourle, la ville aux treize fontaines a vu s’épanouir au fil des siècles filatures, tanneries, draperies...
Le bourg mérite le détour pour la visite intramuros chargée d'histoire : son temple est l'un des plus grand de France et les anciennes casernes qui abritait l'école des enfants de troupe, accueille aujourd'hui le Musée de la Soie.
Porte des Cévennes, bercé par le chant des cigales, Saint-Hippolyte-du-Fort rayonne grâce à un environnement et une qualité de vie exceptionnel.
Conception : Cévennes Tourisme - Réalisation: Alliance-Réseaux