Nicole le fur - céramiste
Actualité

Initiation à la Terre papier chez Nicole Le Fur…

Marlène Pierredon
Marlène Pierredon

Depuis plusieurs années, je suis chargée de mission auprès des potiers et céramistes du secteur d’Anduze, certains ateliers n’ont plus de secrets pour moi et pourtant, je n’ai jamais osé me lancer… par manque de temps ou par pudeur, persuadée de n’avoir aucun talent pour cet art… En discutant avec Nicole Le Fur, céramiste à Massillargues Atuech, j’ai eu envie d’en savoir plus sur ses stages et en particulier sur celui d’initiation à la terre papier… en vue, pourquoi pas, de m’y inscrire et me mettre dans la peau d’un potier. Le rendez-vous est pris...

Nicole le fur - céramiste Nicole le fur - céramiste Nicole le fur - céramiste Nicole le fur - céramiste Nicole le fur - céramiste

En arrivant au 7 rue Chabrol dans le joli village d’Atuech à 5 min d’Anduze, je découvre une maison toute fleurie… Nicole Le Fur m’attend avec un large sourire, prête à partager sa passion pour la céramique.

Autour d’un café, elle m’explique qu’il est très important de prendre le temps de discuter avec les futurs stagiaires, pour connaître leurs souhaits, leurs niveaux, leurs envies et attentes… parfois, comme moi, certaines personnes n’ont aucunes expériences ni mêmes inspirations… l’envie est là, mais la timidité ou la peur d’être ridicules les bloquent…. très vite, grâce aux échanges, Nicole leurs propose des photos, des exemples… Elle écoute et essaie de trouver l’idée qui réveillera en eux, leurs âmes d'artiste… selon elle, tout le monde peut s’exprimer à travers la terre…

La céramiste m’explique ensuite en détails le déroulement du stage, j’ai l’impression d’y être… la première étape va consister à fabriquer la terre… Un peu comme en cuisine, on fait la mixture… un mélange de cellulose et de terre… puis on laisse sécher 1h30 environ…

Pendant ce temps, Nicole invite ses stagiaires à un voyage dans le temps en racontant l’histoire de la terre papier… Elle fait vivre ce moment grâce à des anecdotes issues de ses séjours au Niger et de sa rencontre avec les potières africaines.

La matinée se termine autour d’un repas tiré du sac.

Cet échange convivial permet de se lancer, de façon plus détendue dans la créativité !

Nicole accompagne ses artistes en herbe, selon leurs niveaux et les invite à utiliser le matériel disponible dans la cuisine…. la céramiste les aide à prendre confiance en eux les premiers jours pour qu’ils soient autonomes à la fin du stage. Elle montre les gestes, les encourage à faire des tests et à aller au bout de l’objectif qu’ils se sont fixés.

Pendant le stage, les participants vont découvrir les différentes phases de création… Le polissage, la décoration… selon la durée du stage, ils pourront également émailler leurs pièces et ressentir l’émotion d’une ouverture de four…


Ici, “il n’y a pas de secret, que du savoir-faire” me confie Nicole…


Elle avoue même se nourrir des échanges avec ses apprentis. Elle me raconte comment une pâtissière anglaise qui avait amené ses ustensiles de cuisine l’avait inspiré… c’est depuis ce jour là, que Nicole met à disposition les siens…

On finit l’entretien dans son bel atelier, l’artiste me montre les coulisses et m’explique que quand on vient chez elle, on arrive les mains dans les poches… moi je repars des idées plein la tête, avec l’envie de vivre cette expérience ou de la partager avec ma famille ou mes amis… à suivre donc… !