Points d'intérêts à SERVAS Servas

resaBillet();
Servas-Eglise-Château-Temple-Mosquée
Servas-Monument
Servas-Eglise-Chateau-Temple-Mosquee-2
Servas-Tournesol-champs
Mairie-Servas

Cette commune d'environ 200 âmes est petite par son nombre d'habitants mais grande par sa taille et son histoire. Située à l'Est d'Alès et tournée vers l'agriculture, son histoire réserve quelques surprises.

Un triste souvenir
La fin de la guerre 39-45 a tristement marquée l'histoire de la commune. Célèbre pour avoir été le lieu d'atrocités perpétrées en juillet 1944, le puits de Célas se situe sur le territoire de la commune de Servas. Cet ancien accès à des mines de lignite fut transformé à cette époque en charnier par les SS. Devenu aujourd'hui monument à la mémoire des martyrs de la liberté, le puits témoigne également de la présence de galeries dans le sous-sol. Ce réseau souterrain s'est peu à peu rempli d'eau et a permis, grâce à plusieurs forages, non seulement d'améliorer l'agriculture traditionnelle du village – vigne et céréales – mais aussi de de développer de nouvelles cultures comme le melon ou la courge.

Une colonie agricole
La vocation agricole de Servas est ancienne. Une des toutes premières colonies agricoles en France s'y installe à l'initiative de Félix Varin d’Ainvelle, maire d’Alès et député du Gard dans la première moitié du XIXe siècle. Ce dernier propose à l'époque une expérience pédagogique destinée aux orphelins adolescents et décide de l'implanter sur cette commune de Servas, où sa famille avait un point de chute.

Sur la voie verte
Autre vestige du passé industriel de la région : l’emprise des voies de chemin de fer. À l’époque, deux lignes traversaient la commune, desservies par deux gares et gérées par deux compagnies. Ces voies vont désormais s’intégrer au paysage et participer à la vocation touristique du village : elles seront transformées en voies vertes.

resaExterne();

Contact

Adresse

Servas,
,
30340, SERVAS

Informations pratiques

Vous serez proche de

Voir sur une carte