Points d'intérêts à ST LAURENT D'AIGOUZE Née dans les plaines du nord d'Aigues-Mortes

resaBillet();

Comme en témoignent les archives, la bouvine se décline en divers jeux taurins : la course à la cocarde ou course camarguaise, la course de vachettes, l'abrivado, la bandido... qui sont également sources de rassemblement et restent spectaculaires.
Si l'origine du taureau de Camargue, animal sauvage domestiqué se perd dans la nuit des temps, on reconnaît déjà sur une monnaie gallo-romaine un simbeu aux cornes typiques et à la cloche pendue au cou.
Les jeux taurins sont connus dans le Pays depuis le XVème siècle. Au XIXème siècle, l'activité se diffuse sur le secteur d'Arles et des Saintes-Maries-de-la-Mer, élargissant le territoire de la bouvine, grâce à l'action du Marquis de Baroncelli qui créa en Arles la Naciou Gardiano et codifia les règles et le protocole des jeux équestres et taurins. C'est à cette époque que la plupart des arènes sont construites, les jeux taurins se pratiquant dans les villages sur une place que l'on appelle le plan. Les jeux taurins restent très présents aujourd'hui et scandent la vie locale.

resaExterne();

Contact

Adresse

LA BOUVINE,
,
30220, ST LAURENT D'AIGOUZE

Informations pratiques

LA BOUVINE

Ajouter au carnet

Vous serez proche de

Voir sur une carte