Points d'intérêts à ST PRIVAT DES VIEUX Saint-Privat-des-Vieux

resaBillet();
Saint-Privat-des-Vieux-eglise
Saint-Privat-des-Vieux_eglise_vue_générale_©Fagairolles 34
Saint-Privat-des-Vieux-parc

La commune regroupe, comme souvent dans la région, un village, Saint-Privat-des-Vieux et plusieurs hameaux alentours, Mazac, Saint-Alban, Le Viget, Les Espinaux, La Baronne et le Rieu.

Une présence humaine très ancienne
Dès la fin du Néolithique (2500/2200 AV. J.C.), trois sites furent occupés par l'homme : les grottes de l'Avène et de Montgrand ainsi qu'un camp refuge de civilisation pastorale (déjà !) à l'Usclade. Les travaux de l'archéologue Jean Salles ont permis de mettre en évidence de belles pièces (collier en aragonite, dents, os, perles et flèches). Elles ont été répertoriées et sont actuellement exposées au Musée du Colombier à Alès.

D'où vient cet étonnant patronyme ?
Saint-Privat était un évêque du Gévaudan, martyrisé en 266 par Crocus, roi des Vandales en route pour le Sud. Localement, on retrouve trace d'un certain Christophe de la Fare. Ce  seigneur de Saint-Privat dont la lignée remonte jusqu’en l’an 1200 s'établit sur la commune. Puis, durant au moins trois siècles les différents possesseurs de Saint-Privat-des-Vieux appartiennent à la famille dite "Des Vieux". L'apposition du mot "Viel" ou "vieux" selon les époques, est une sorte de signature traduisant la vieillesse de ces seigneurs.

Une appellation qui ne reflète pas la réalité actuelle
L’actuelle commune est la réunion de trois communautés forts anciennes : Saint-Privat des Vieux, le taillable des Espinaux rattaché en 1789 et Saint-Alban et Mazac, rattachés à Saint-Privat des Vieux par décret impérial du 3 décembre 1813. Dès le XIIe siècle, on y comptait quatre feux. À la fin du XIXe, en 1881, on dénombrait 973 habitants. Au milieu du siècle dernier, en 1954, 1 432. Enfin, à partir de 1975, le plein effet baby-boom jouant, le village a connu une importante expansion. Aujourd’hui, Saint-Privat-des-Vieux, avec 4 430 habitants est la troisième commune la plus peuplée de l’agglomération ! Trois groupes scolaires y accueillent plus de 450 enfants.

L'église du XIIe siècle
De style roman, l’église est datée du XIIe siècle. D'ailleurs lors des travaux de rénovation, deux vases à usage funéraire (pégaus) furent découverts et ont été datés du XIIe siècle également. Pendant la guerre des Camisards l’église fut incendiée dans la nuit du 23 au 24 décembre 1702 par les troupes du camisard Jean Cavalier. En 1703, des catholiques de Saint-Privat sont massacrés dont Robert Carreiron, propriétaire du Mas quartier des Près. Des métairies sont également incendiées à Trespaux en 1704.

A voir :
- Le pont Napoléon
- L'église du XIIe siècle, et ses ruelles attenantes, qui expriment le charme d’antan
- La table d’orientation de la Croix de Bertranet pour les promeneurs qui veulent découvrir le village dans son ensemble et profiter d'un joli point de vue sur Alès et les Cévennes

resaExterne();

Contact

Adresse

Saint-Privat-des-Vieux,
,
30340, ST PRIVAT DES VIEUX

Informations pratiques

Saint-Privat-des-Vieux

Ajouter au carnet

Vous serez proche de

Voir sur une carte