Voir les photos (3)

Sénéchas

Site et monument historique, Ouvrage d'art, Patrimoine historique, Barrage, Ville / Village à Sénéchas
  • Perché sur son plateau schisteux, à près de 460 mètres d’altitude, aux confins du Gard et de l’Ardèche, le village cévenol de Sénéchas domine, au nord la vallée de la Cèze et au sud, la vallée de l’Homol.

  • Dès 419, date de constitution du diocèse d'Uzès, un sanctuaire chrétien remplace le monument primitif, sur l'emplacement de l'actuelle église paroissiale. Sénéchas compte alors une des communauté catholique les plus importantes des Cévennes.
    En 1839, la partie sud-ouest du territoire de Sénéchas se détache pour former une nouvelle commune: Le Chambon. En 1872, avec les exploitations minières, la population s'accroie considérablement.
    La Première Guerre Mondiale et la fin de la période...
    Dès 419, date de constitution du diocèse d'Uzès, un sanctuaire chrétien remplace le monument primitif, sur l'emplacement de l'actuelle église paroissiale. Sénéchas compte alors une des communauté catholique les plus importantes des Cévennes.
    En 1839, la partie sud-ouest du territoire de Sénéchas se détache pour former une nouvelle commune: Le Chambon. En 1872, avec les exploitations minières, la population s'accroie considérablement.
    La Première Guerre Mondiale et la fin de la période minière ont été très néfastes pour la commune, mais ses habitants ont su rebondir et se reconvertir.

    Perché sur son plateau schisteux, à près de 460 mètres d’altitude, aux confins du Gard et de l’Ardèche, le village cévenol de Sénéchas domine, au nord la vallée de la Cèze et au sud, la vallée de l’Homol. Au confluent des deux rivières a été implanté un barrage écrêteur de crues, dont le plan d’eau fait le régal des pécheurs et des nageurs. Le relief heurté, aux confins des versants cévenols, engendre un climat typiquement méditerranéen, tempéré par l’altitude. Le territoire de la commune fait partie de la zone périphérique du Parc National des Cévennes. La commune se compose de sept hameaux et compte 220 habitants permanents. En été de nombreux touristes apprécient ce lieu de villégiature plein de tranquillité et de convivialité.
    Quelques producteurs maintiennent une activité agricole ; leurs produits se trouvent sur les marchés locaux. Dressé comme un phare, le clocher de l’église vous guidera. Vous pourrez visiter cet édifice qui a bénéficié, au cours de ces trente dernières années. Aux détours des sentiers de randonnée, vous rencontrerez des vestiges du passé : un fourmillement de gravures rupestres, des cupules, un menhir et de splendides pontières et moulins. Vous n’oublierez pas de vous baigner dans la Cèze, dont l’eau est agréablement chaude grâce à son passage sur le lit rocheux.

    A voir, à faire :
    Barrage de Sénéchas
    Eglise
    Le Moulin du Roure
    Le Menhir
  • Langues parlées
    • Français
Sur place
Fermer