Monuments et Patrimoine culturel à ALES Le Fort Vauban

Fort Vauban
Fort Vauban
Fort Vauban
Fort Vauban
Fort Vauban
Fort Vauban

La citadelle d'Alès, dite Fort Vauban, a été construite en 1688 au lendemain de la Révocation de l'Edit de Nantes. Elle fut édifiée sur la butte de la Roque qui dominait la Ville, à l'emplacement des 2 châteaux des Seigneurs d'Alès dont on ne conserva que la poterne (porte du XIIIe siècle) de celui des barons.

Archives Municipales d’Alès

La citadelle d'Alès, dite Fort Vauban, a été construite en 1688 au lendemain de la Révocation de l'Edit de Nantes. Elle fut édifiée sur la butte de la Roque qui dominait la Ville, à l'emplacement des 2 châteaux des Seigneurs d'Alès dont on ne conserva que la poterne (porte du XIIIe siècle) de celui des barons.

Le rôle du Fort était double : abriter une garnison qui contrôlait ceux dont la religion protestante venait d'être interdite et enfermer les récalcitrants. Contrairement à l'appellation, ce n'est pas Vauban qui a construit la citadelle. Vauban fut absent des chantiers cévenols (les forts de Nîmes et de St Hippolyte datent de la même époque). Les trois forts ont été construits à la manière de ceux de Vauban.

Celui d'Alès a la particularité de dessiner un U. Il a une superficie de 1 500 m² répartis sur trois niveaux. Il est formé de deux corps de logis : côté sud était le logement du gouverneur, de l'état-major, la chapelle. L'autre partie était occupée par la garnison et pouvait servir de prison. Au centre du Fort, l'ingénieur plaça un grand escalier rampe sur rampe. Seule l'enceinte défensive est inscrite à l'Inventaire des Monuments Historiques depuis 1973 : Elle est constituée de six petits bastions, de quarante embrasures à canon, d'un fossé, d'une porte ouvrant en escalier vers la ville et d'une porte de secours défendue par un pont-levis.

A la Révolution Française, les prisons deviennent propriétés nationales et occupent tout le Fort jusqu'en 1925, date à laquelle l'Etat remet à la ville d'Alès une partie du bâtiment, où furent hébergés successivement le Musée (avant son transfert au Colombier), la Bibliothèque, les Archives Municipales et l'association archéologique le G.A.R.A.

De triste mémoire, dans le Fort Vauban ont été enfermés et torturés des prisonniers lors des deux guerres mondiales.

La Maison d'Arrêt a fermé définitivement ses portes en juin 1990. Le département du Gard en est toujours propriétaire.

Des visites guidées sont proposées par l'Office du Tourisme d'Alès toute l'année. Pour plus de renseignement et réservation, veuillez contacter l'office du tourisme.

(Sources : Archives Municipales d'Alès)

Contact

Adresse

Le Fort Vauban,
,
30100, ALES

Informations pratiques

Le Fort Vauban

Ajouter au carnet

Vous serez proche de

Voir sur une carte
  • Statue Pasteur
    Monuments et Patrimoine culturel

    Statue Pasteur

    Elle fut érigée par le sculpteur Tony Noël en hommage aux services rendus par Pasteur à la...

    ALES
  • Balades ludiques en famille à Alès
    Loisir Culturel

    Balades ludiques en famille à Alès

    Aidez l'inspectrice Modestine dans sa quête à la découverte des secrets d'Alès.Pour cela...

    ALES
  • Brasserie De L'Hôtel de Ville Et Le 7eme Art à partir de 14
    Restaurant

    Brasserie De L'Hôtel de Ville Et Le...

    Une grande terrasse vous attend pour pleinement profiter du lieu.Tapas, bières, produits frais et...

    ALES
  • Le Temple
    Monuments et Patrimoine culturel

    Le Temple

    Le temple actuel, entouré d'immeubles modernes, est le seul vestige du XIXe siècle à avoir été...

    ALES
  • La Régence à partir de 12
    Restaurant

    La Régence

    Sur une place ombragée, le restaurant / salon de thé La Régence vous offre la possibilité de...

    ALES
  • L'atelier gourmand à partir de 14
    Restaurant

    L'atelier gourmand

    Venez découvrir une cuisine simple et créative composées de produits du terroir. L'établissement...

    ALES