Cerf dans les CévennesCerf dans les Cévennes
©Cerf dans les Cévennes|Gael Karczewski
Une expérience étonnante

Le brame du cerf

Les soirées automnales sont animées par un bruit rauque et puissant à travers les bois du Parc national des Cévennes.                   C’est le brame du cerf qui résonne.

À la tombée de la nuit, dans la magie de la forêt, vivez un moment privilégié avec la nature, sur les traces des cervidés. Une lampe torche, des chaussures de marche, des jumelles, une petite laine pour la fraicheur du soir, et c’est parti pour écouter le mythique brame du cerf des Cévennes !

Un rendez-vous unique avec la vie sauvage qui laisse place à un souvenir inoubliable.  

Mission “Brame du cerf”

Fin septembre au cœur de la forêt

Sensibilisation

Notre expédition débute dès 16h, lorsque la lumière du soleil commence à baisser sur les Cévennes.

C’est à cet instant que nous retrouvons notre guide et les autres membres du groupe. L’occasion d’en apprendre plus sur les cervidés (biologie, mode de vie, comportement…) et d’effectuer un rappel des consignes de sécurité et de l’attitude à adopter tout au long de cette soirée : être patient, discret, silencieux et respectueux ! 

Le cerf

Un animal discret et rare à observer

Les Cévennes abritent un majestueux habitant que l’on appelle aussi “le roi de la foret” ou « le fantôme des bois ».  

Malgré son physique imposant (plus de 200 kilos), il faut être doté de patience si l’on veut observer cet animal dans son environnement naturel.

La période du rut, de septembre à octobre, est propice à l’observation du cerf car son cri permet de le localiser. En effet, chaque année en automne, les cerfs et les biches se réunissent sur les mêmes pâturages du Parc National des Cévennes que l’on appelle les “places du Brame”.

Comme dans tout troupeau, une hiérarchie se crée et force à la domination. Certains grands mâles défendent leur territoire et leurs femelles par leur brâme, leur corpulence, leurs bois et leur combativité, même si les combats restent rares.

Après cette période de reproduction, les cerfs et les biches se séparent dans la forêt.

Interpréter les traces

Observation attentive… Nous entamons notre randonnée au coucher du soleil en file indienne et dans le silence.

Sur le chemin, notre guide nous explique comment repérer les indices et interpréter les traces de la faune sauvage (sanglier, renard, cerf, oiseaux nocturnes, amphibiens, etc). Tous nos sens sont en éveil afin de rencontrer le roi de la forêt.  

Le moment tant attendu

Lors d’une pause, nous prenons le temps d’avaler une rapide collation avant de repartir.

Dans l’excitation de cette rencontre, nous continuons notre chemin à travers les dernières lueurs du soleil et les paysages magiques qu’offrent les Cévennes.

À la tombée de la nuit, un bruit sourd et puissant perce la forêt. Nous venons d’entendre le brame du cerf, un cri indescriptible qui résonne dans la vallée.

Arrivé à notre point d’observation, nous nous installons avec les jumelles en main, dans l’attente des cervidés. Avec de la patience, nous assistons à un concert de brames de plusieurs cerfs.

Et enfin nous pouvons observer, au loin, un cerf et une harde de biches ainsi que des sangliers. On remarque surtout les bois du cerf qui le rende si puissant et majestueux et la sensibilité de ces animaux sauvages au moindre bruit.

Des souvenirs magiques

Nous finissons, après de longues observations en silence, par faire demi-tour au clair de lune.

Ces souvenirs magiques d’un moment unique sont gravés dans nos mémoires. C’est une expérience et des sensations inoubliables à recommander aux amoureux de la nature.  

Nos conseils pour écouter le brame du cerf

La période idéale pour assister à cette impressionnante parade se situe entre mi-septembre et mi-octobre. C’est en effet, l’époque qui marque la saison des amours pour le roi de la forêt.

Le Parc National des Cévennes possède de nombreuses zones privilégiées pour assister à cet incroyable spectacle où les brames raisonnent en forêt.

· Prévoyez des vêtements chauds (gants, bonnet, veste) et discrets (uni, sombres), des chaussures de marche, des jumelles ou lune longue-vue, une lampe de poche ou une lampe frontale, une gourde et un pique-nique (sans déchet)

· Évitez le parfum que l’animal pourrait sentir

· Ne prenez pas vos animaux domestiques

· Ne vous approchez pas des animaux sauvages et ne vous écartez pas des chemins

· Pensez à éteindre vos lumières en arrivant sur le lieu d’observation

Nous vous conseillons d’organiser vos expéditions avec des professionnels qui sauront vous guider, respecter l’environnement et la protection des cervidés. Il ne faut pas perdre de vue que les animaux sont sur leur territoire, les visiteurs qui pénètrent au beau milieu de la forêt sombre, doivent adopter une posture prudente et discrète.

Guides qualifiés : 
Sentiers Vagabonds : 04 66 60 24 16
Manuel Jacquet : 06 70 00 12 46
Willy : 06 85 02 23 11
La maison de l’aventure : 06 71 08 29 17

Envie d'avoir une première impression ?
Visualisez notre reportage au cœur de la forêt, une nuit avec le brame du cerf !

Sur place
Fermer